Une ville protectrice engagée dans le développement de la confiance et de la cohésion.

Sécurité et cohésion sociale

📌 Nous souhaitons :

  • Mise en oeuvre de moyens de sécurité et de prévention efficaces contre les incivilités et les violences :
    • Actions de sensibilisation auprès de tous les citoyens contre le harcèlement sous toutes ses formes, pour le respect d’autrui, de formation sur les gestes de premiers secours 
    • Hausse des effectifs de la Police Municipale et présence de médiateurs dans les quartiers versaillais les plus sensibles
    • Création d’un poste de référent aux violences faites aux femmes et actions de sensibilisation en faveur de l’égalité Femmes – Hommes
  • Un observatoire de la cohésion sociale pour assurer une veille sociale et un suivi des plus fragiles en coordination avec tous les acteurs.
  • Des incitations auprès des Versaillais pour qu’ils soient les premiers acteurs du « bien vivre ensemble » : 
    • Renforcement du dispositif voisins vigilants et solidaires pour encourager les actions quotidiennes responsables, civiques et bienveillantes
    • Création d’un conseil consultatif des citoyens étrangers pour permettre leur engagement dans la vie de la cité
    • Encouragement des actions bénévoles dans le soutien et l’écoute des plus vulnérables (visites de partage à domicile ou d’accompagnement en sortie tout au long de l’année)
    • Un ou plusieurs Tiers-Lieux pour des échanges de savoir-faire
    • Le soutien au plan famille des forces armées et des forces de l’ordre et au lien armée-nation
    • La lutte contre les discriminations
  • La création d’une délégation en charge de la protection animale.

Face à l’augmentation de la délinquance, renforçons à la fois la présence sur le terrain et les actions de prévention

  • Le constat : une augmentation de la délinquance et des effectifs très en-deçà de la moyenne nationale, alors que : Ville emblématique et internationale, Versailles semble paisible. 

Pourtant la délinquance et les violences sont en augmentation, avec des quartiers plus sensibles comme celui des Chantiers. Le territoire de Versailles n’est pas couvert de manière égale et la police municipale est en sous – effectif par rapport à la moyenne nationale : 24 agents (la moyenne nationale appliquée à la taille de la ville donnerait plutôt environ 40 agents) dont une équipe de nuit de 3 agents et 40 ASVP.

  • Police municipale, ASVP et médiateurs : renforçons la présence sur le terrain
    • Nous ferons respecter la loi. Pour cela, nous donnerons aux forces de l’ordre les moyens de leur mission et développerons les mesures de prévention des risques.
    • Recrutement de policiers municipaux, avec les moyens nécessaires (achats de caméras piétons et armés), en renforçant le dispositif de surveillance dans tous les quartiers. La réflexion sera menée au niveau de VGP sur la sécurité et la vidéo protection avec une mise en commun des moyens.
    • Recrutement d’ASVP pour une présence simultanée devant toutes les écoles (matin, midi et soir aux heures d’entrées et de sorties), sur les marchés et dans les rues des différents quartiers de Versailles.
    • La nuit, afin de prévenir des incivilités présentes dans certains quartiers comme celui des Chantiers, la mise en place de médiateurs permettrait une présence humaine rassurante et que l’espace public soit un lieu d’échanges et de tranquillité. 
    • Nous développerons les liens avec la réserve communale de sécurité civile (RCSC) qui s’inscrit dans le cadre du Plan Communal de Sauvegarde. L’unité opérationnelle constituée de volontaires aptes physiquement aux missions liées à la Sécurité Civile a pour objectif l’assistance et le soutien aux sinistrés, l’information sur la conduite à tenir et l’appui technique des services municipaux.
    • L’unité de prévention, accessible à toutes les personnes qui veulent créer une solidarité de proximité, a pour objectif la sensibilisation de tous les publics aux risques majeurs et à la prévention d’une crise. Ce sont des citoyens auprès du maire de la ville.
  • Bâtissons une police municipale de la confiance
    • En organisant des rendez-vous réguliers avec les associations ou des réunions portes ouvertes pour la population, il est possible pour la police municipale de travailler à renforcer le lien social. Nous favoriserons l’échange d’informations entre les institutions et les associations via le Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD)
  • Mobilisons les acteurs pour prévenir les violences
    • Sensibilisation de tous les citoyens dès le plus jeune âge à toutes les formes de harcèlement, de violences par des conférences – débats pour les parents, et auprès des jeunes en partenariat avec les écoles et les associations spécialisées.
    • Prévention de la délinquance en milieu scolaire: dans toutes les classes et écoles pour permettre de détecter et de lutter contre toute forme de violence (harcèlement, discrimination, racket, jeux dangereux…)
    • Politique d’éducation routière pour une sensibilisation constante aux dangers de la route dans tous les établissements scolaires en partenariat avec les associations et l’éducation nationale.
    • Prévention de la récidive : mettre en place des mesures de stage de citoyenneté, stage de formation, accueil de personnes condamnées à un travail d’intérêt général

Engageons-nous en faveur de l’égalité Femmes – Hommes et passons à l’action contre les violences faites aux femmes

Le gouvernement en fait une priorité nationale avec un Grenelle et des mesures concrètes dont  les axes sont : prévenir, protéger et prendre en charge, punir pour mieux protéger.

  • Protégeons les femmes contre toute forme de violence
    • Nous mettrons en application ces mesures en initiant la création d’un poste de référent avec la mise à disposition d’une maison avec une équipe pluri-disciplinaire pour  une coordination du réseau des partenaires associatifs et institutionnels à l’appui d’un observatoire territorial, et un accompagnement dans le processus de soutien des victimes, une écoute particulière.
    • Nous développerons une campagne de sensibilisation forte avec les maisons de quartiers auprès des femmes pour une prise de conscience des droits et des possibilités de soutien (issues du Grenelle contre les violences faites aux femmes).
  • Soutenons les actions en faveur de l’égalité Hommes-Femmes
    • Nous soutiendrons les initiatives auprès de la jeunesse en faveur de l’égalité Hommes – femmes : la prise de conscience des stéréotypes, le respect d’autrui, la solidarité par des actions de prévention du harcèlement, des violences, et autour de la notion de consentement.
      • Former les équipes de crèches municipales à l’éducation à l’égalité dès le plus jeune âge
      • Diffuser la culture de la médiation dans les collèges et lycées
      • Former les équipes des centres de loisirs à la prévention du sexisme
    • Organisation d’actions d’information sur le droit des femmes et des familles inter-quartiers.
    • Nous nous engageons à promouvoir la prise de responsabilité des femmes dans les services municipaux.

Cultivons le bien-vivre ensemble et l’engagement citoyen

  • Encourageons l’entraide entre voisins
    • Promotion de la plateforme “voisins vigilants et solidaires”  qui renforce la convivialité par des fêtes de voisinage, l’entraide par l’échange de services entre voisins et la sécurité par le signalement aux services de l’ordre d’un moindre fait suspect.
  • Formons tous les Versaillais aux gestes qui sauvent

En France, les pompiers mettent en moyenne 13 minutes pour intervenir, former massivement aux premiers secours et mobiliser en particulier pour éviter les dommages cérébraux qui surviennent au bout de 3 minutes. Pourtant les gestes qui sauvent restent peu connus : moins d’un tiers des français est formé, soit deux fois moins qu’en Allemagne et près de trois fois moins que dans les pays scandinaves.

Nous voulons ainsi massifier la formation et permettre la mobilisation des habitants formés en cas d’accident proche de chez eux, en particulier grâce aux alertes numériques. Nous développerons également des défibrillateurs dans différents quartiers versaillais et formerons les habitants à son utilisation.

  • Encourageons les actions citoyennes
  • C’est dans des démarches partenariales d’actions quotidiennes que nous co-construirons  le “bien-vivre ensemble”.
    • Nous encouragerons un projet social axé sur la participation des habitants bénévoles dans un centre social et qui seront formés à cet effet par leur implication : sur le terrain, aux activités du centre, la présence aux instances participatives avec les maisons de quartier qui sont membres de la Fédération des centres sociaux et socio-culturels Yvelines.
    • Nous créerons : un conseil consultatif des citoyens étrangers et un conseil consultatif de la vie associative, des conseils citoyens dans chaque quartier
    • Nous réaliserons des campagnes de sensibilisation au civisme.
    • Nous renforcerons la démarche des citoyens volontaires auprès des plus vulnérables, dans l’entraide et l’écoute
    • Nous organiserons des journées citoyennes avec les associations pour leur apporter de l’aide et de la visibilité. Des journées qui peuvent répondre à des enjeux sociaux ou environnementaux tout en permettant aux Versaillais d’être acteurs ensemble. Cela peut être des journées d’actions collectives telles que “clean -up day” de la commune, plantation d’un arbre, dons du sang…
  • Soutenons la création d’un ou plusieurs « Tiers-Lieux » à Versailles

Un Tiers-Lieu est un espace physique ou virtuel de rencontres entre personnes et compétences variées. Nous ferons un appel à projets pour définir les contenus et aménagements d’un tiers-lieu. Cela pourrait regrouper per exemple un café, un espace de co-working, des espaces d’ateliers pour les échanges de savoir-faire

  • Soutenons le plan famille des forces armées et forces de l’ordre et le lien armée-nation

Nous serons présents et à l’écoute des besoins des familles de nos forces armées et de l’ordre. Par exemple, nous proposerons une table ronde par trimestre avec les familles et les garnisons pour favoriser l’écoute, les actions efficaces et des moments de convivialité, nous soutiendrons la rénovation des logements, développerons l’offre.

Nous encouragerons les actions en faveur du lien armée-nation (journées portes ouvertes, forum des métiers,..).

Nous faciliterons la mise en place du Service National Universel.

Nous cultiverons le devoir de mémoire par les commémorations.

  • Luttons contre les discriminations

Nous définirons un plan de prévention et de lutte contre les discriminations (l’âge, le sexe, les origines, la situation familiale, l’orientation sexuelle, le handicap…) et soutiendrons les associations et toutes les initiatives éducatives qui luttent dans ce sens.

Nous encouragerons le dialogue interreligieux.

Protégeons les animaux en ville

Nous proposons de renforcer la place de l’animal dans notre ville autour de plusieurs axes, avec un comité de pilotage qui réunit les différents acteurs concernés.

  • une communication omniprésente sur les animaux.
    • mise en place d’une délégation à la protection animale en lien constant avec les citoyens et les associations, services sanitaires, vétérinaires.
    • organiser une journée avec les associations, une fête de l’animal, pour sensibiliser et pour que les associations puissent présenter leurs activités, dans un cadre gratuit.
    • mettre à disposition des ateliers périscolaires et des centres de loisirs des kits pédagogiques sur l’animal en ville et proposer des acivités, organiser des ateliers  enfants et adultes avec les associations, des cycles de conférences sur la place des animaux en ville, des informations sur le bien-être des animaux de la ferme, des cours de comportement animalier dans les centres de loisirs.
    • solliciter le rectorat et les inspections académiques, pour proposer des sorties à la ferme, fermes pédagogiques aux alentours de Versailles et fermes mobiles.
    • sensibilisation prioritaire du personnel municipal concerné aux espèces animales présentes dans les parcs et bois de Versailles et VGP.
  • encourager le respect et le bien-être de l’animal
    • formation des services municipaux au bien-être et au respect de l’animal
    • insertion dans les marchés publics de la ville d’une clause sur le bien-être animal
    • partenariat entre la fourrière et les refuges pour éviter les mises à mort
    • politique de stérilisation des chats errants et responsabilisation des propriétaires de chats
    • attribution de subventions aux associations de protection des animaux (et pas aux associations et activités génératrices de souffrances pour les animaux), par exemple  les associations proposant des soins vétérinaires gratuits aux animaux de personnes défavorisées
    • travailler avec les services de l’état et les associations à l’aménagement et la mise en place de dispositifs permettant aux personnes sans résidence stable de se rendre dans les structures d’hébergements d’urgence avec leurs animaux
    • création d’un espace d’activité réservé aux chiens, de taille suffisante pour leur permettre d’exprimer leurs comportements (caniparc).
  • lutte contre la maltraitance et l’abandon des animaux
    •  lancer une campagne de prévention et d’information auprès des citoyens sur les services compétents concernant le signalement de la maltraitance animale .
    • soutenir l’adoption d’animaux présents dans les refuges des associations de protection animale
    • prévenir le départ en vacances, en prévention de l’abandon, en rappelant ses droits et le bon sens au citoyen .
    • proposer en partenariat avec les associations et le comité de pilotage, la création d’une équipe bénévole de citoyens qui accepteraient de garder les animaux pendant le départ de leurs maitres (convention).
    • mise en place d’un accueil téléphone au service municipal concerné avec service visio des doléances (maltraitance, animaux errants …)
    • solliciter les autorités compétentes pour des contrôles renforcés des animaleries pour lutter contre le trafic

Une ville protectrice engagée dans le développement de la confiance et de la cohésion.

✏️ Anne – France SIMON, Carole FILLEUR et Emmanuelle BROQUARD-LELAIDIER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s