Anne-France Simon

Forte de mon expérience de la vie, à Versailles où je réside depuis près de 28 ans et où j’ai élevé mes deux filles, je souhaite mobiliser le plus largement possible les talents, les expertises et les bonnes volontés pour porter un projet progressiste qui promeut la singularité de chacun pour réussir dans le collectif national. Avec un profil de financier de grande entreprise internationale du secteur numérique, je travaille dans un environnement où la transformation et l’accompagnement du développement humain des équipes sont clés

anne franceJ’ai fait toute ma carrière en entreprise (sidérurgie, télécommunications, services numériques) avec comme fil conducteur la transformation. Je me suis engagée pour la première fois en politique fin 2016. Après avoir été mandataire financier de deux élus de La République En Marche (Didier Baichère – député et Martin Lévrier – sénateur), j’ai repris mi 2017 l’animation du Comité Local En Marche de Versailles, lieu d’échange et de réflexion mais aussi soutien militant au plan de transformation engagé par Emmanuel Macron.

J’ai 52 ans et j’ai appréhendé nombre des difficultés que peuvent rencontrer les familles : la course du matin au soir et les problèmes de garde, de transports et de stationnement, d’horaires d’ouverture des services publics, les difficultés des proches aidants et de l’accompagnement de la fin de vie… Je ne risque pas d’avoir une posture technocratique sur tous ces sujets mais bien empathique et pragmatique.

D’un tempérament fédérateur, je veux laisser leur place à l’intelligence collective, à l’initiative et à la responsabilité, indispensables pour répondre aux attentes de proximité et de mise en œuvre d’une réelle démocratie participative.

La ville numérique est nécessaire à l’heure de la mutualisation des services publics et apporte de formidables leviers de performance mais je sais ô combien il est impératif de mettre l’humain au centre dans cette période de forte transformation.

Ma connaissance des affaires en environnement international sera utile à notre ville, dont l’ancrage européen et le rayonnement international doivent être développés surtout dans la perspective d’accueillir les Jeux Olympiques de 2024.

J’ai l’honneur d’avoir été investie par le Comité local En Marche ! de Versailles pour conduire une liste de large rassemblement composée de citoyennes et citoyens engagés. Notre ambition est de décliner localement le plan de transformation du pays engagé par le Président de la République et le Gouvernement et de porter un projet progressiste à Versailles.

Anne-France Simon lors du séminaire interne Ensemble, vivons Versailles

%d blogueurs aiment cette page :